Bitch days

28 juin 2007 at 11:57 (Uncategorized)

Oyé Oyé bonne gens ! 4 jours fous, 400 mètres de plage, 450 tonnes de sable, 25.000 personnes. Du sport, des concerts, une méga soirée de clôture, un feu d’artifice, de la joie de la bonne humeur.

C’est ça oui, cause toujours. 5 jours de guindaille non-stop pour mes zouaves, oui !

Si, 5 jours, vu qu’ils y sont déjà depuis hier soir « pour planter la tente, faut bien réserver l’emplacement hein m’man ».

5 jours à me ronger les boyaux de la tête et à me tordre les sangs. Fiesta non-stop je t’en donnerai moi !

(Please soyez prudents mes ptits gars)

..Et chargez vos batteries de gsm parce que purée je sens que je vais vous emm***  appeler  🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Tout va, la journée s’annonce bien :-)

28 juin 2007 at 11:56 (Uncategorized)

15 minutes. 15 minutes de perdues ce matin…. à chercher après les clefs de la porte d’entrée. Purée pourquoi je ne les ai pas remises dans la serrure en rentrant cette nuit ! 15 minutes à m’énerver, les petits potes vont arriver gnn porte close, stress, quelle cloche je suis et blablabla. Pillage en règle de la salle de bains (c’est connu c’est là que les clefs aiment se cacher), et nada bien sûr. Salon, je n’y suis pas allée en rentrant. Cuisine, même dans le frigo j’ai cherché c’est vous dire. Sous la pile de journaux trouvée hier soir en rentrant? Ben non, trop facile. TILT. Les journaux ! Sortie ni une ni deux par l’arrière de la maison, je fonce à la boite aux lettres (dont la clef elle, est perdue depuis au moins 5 ans, dites-moi que ça ne vous étonne pas), et j’y trouve le trousseau maudit ! Prendre les journaux, et y déposer les clefs à la place voyons c’est tellement moi ça. Grrr. Allez hop un café, j’en ai un peu besoin.

Et c’est juste en prenant renversant la tasse de café bouillant sur le plan de travail de la cuisine que je me suis dit que la journée s’annonçait peut-être un rien pourrie. Ma tartine de délicieuse confiture à la rhubarbe inondée, morte noyée. Tout va, je gère. Positivons restons de bonne humeur, j’ai retrouvé les clefs. Les 5 petits potes vont arriver. 5, voui. Rien que d’y penser je suis déjà cassée.  Haut les coeurs il me reste 3 minutes, vite un café non renversé…

Permalien Laisser un commentaire