Accélérer

8 juin 2007 at 11:42 (Uncategorized)

Envie d’être à ce soir. De retrouver ses bras. Didiou le temps s’étire à n’en plus finir. Tous les petits potes-coccinelles sont à la sieste, sonnés par leur varicelle. Et moi je suis là comme une andouille. J’ai mille et une choses à faire et je tourne en rond, en commençant 10 à la fois, abandonnant tout, bordelique jusqu’au bout je n’avance pas et pourtant je cours partout. Tit café et bout de chocolat, je viens me poser un peu. Lire les blogs amis, au fil des liens en découvrir d’autres. Sourire, décider d’y revenir. Histoire d’une panne de train vu par son contrôleur qui a peur d’être lapidé par les voyageurs. Tiens, pourvu que ce soir le train de la ligne Liège-fin fond de l’Ardenne ne prenne pas de retard. Manquerait plus que ça. Arriver plus vite, manger les rails. Je pédalerais pour aider si c’était possible. (heu là c’est une image hein, pas de sport on a dit) Mais trop envie de ses bras, week-end bonheur. Pas de concert pour lui cette semaine, week-end pour nous j’ai l’impression que ça fait une éternité. Purée c’que le temps se traîne. Je m’en retourne à ma crise de ménagite aigüe et désordonnée. Ou refaire un petit tour des blogs. Ou terminer le chocolat. Et le temps passera.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s