Soleil

14 mai 2007 at 11:18 (Uncategorized)

Me suis assise sur un banc, et j’ai regardé passer les gens. J’ai fait les boutiques, je suis entrée partout, j’ai flâné et il ne pleuvait même pas. Je me suis perdue dans des longs détours en train, j’ai pleuré doucement parce qu’il y avait des milliers de coquelicots le long des voies. J’ai zigzagué beaucoup pour arriver (revenir) là-bas. Et il ne pleuvait toujours pas, malgré les prévisions météo. Après l’orage a grondé. Longtemps. Et il pleuvait des larmes. La nuit porte conseil dit-on. Ou effraye les enfants perdus et les chasse au loin vers des trains. Encore. Puis l’orage passe, et on regarde démarrer le train, vide. Le soleil traverse la véranda. Brûlant, et sêche les larmes.

Alors on revient au départ. Et on renaît.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire