Acte 2

17 avril 2007 at 11:00 (Uncategorized)

…et je vais m’en aller….

Mais non ! Impossible, je l’aime  bordel je l’AIME !

Tenir, laisser faire le temps.

Déjà presque 2 ans. Et « temps qui passe atténue tout ce qui te casse ».

J’y crois, sincèrement. Parce que nos projets d’avenir et de vie commune, parce qu’on vieillira ensemble et qu’il me l’a promis. Parce qu’on s’aime à la folie, amour exceptionnel met du baume sur mes plaies. Parce que je ne vis et ne pense que par Lui, et que rien d’autre n’est possible.

Je ne vais plus m’en aller. Je vais juste l’Aimer.

Permalien Laisser un commentaire

Acte 1

17 avril 2007 at 10:59 (Uncategorized)

« C’est ça, hein la vie d’artiste », se croyaient-ils drôles de me dire,

« Mais moi je ne le suis pas, artiste! », je répondais dans un sourire.

Eux ne décodaient pas le sourire-tristesse,

Ne pouvaient pas voir mon coeur en perce.

Courir par monts et par vaux, juste pour être là,

Le suivre le plus possible, ou on ne se voyait pas !

Assister aux concerts, mais « Je ne suis pas fan de »,

Ils auraient pu comprendre, moi j’étais juste « femme de. »

Ronger mon frein, sourire même à ces trop collantes,

Regarder son bonheur, son sourire qui enchante.

Aux séances de dédicaces, ou même dans la rue

P’tit mot gentil, sourire, comment t’appelles-tu?

J’aurais dû en être fière, je me sentais potiche

Juste celle qui l’accompagne, mais pas assez fortiche.

Et l’Amour dans tout ça?

Mais l’Amour il est là !

Personne ne l’a compris,

Je ne vis que par Lui !

Mais moi c’est tarte aux fraises et oeufs en chocolat,

Vraie vie de famille, réelle. Sans tout ce tralala.

Cette vie n’est pas pour moi, et pourtant j’essayais !

Lui, je l’aime trop faut croire, et ça m’a rétamé.

Cette vie toujours la fête, c’était bien trop facile,

Cette vie artificielle, n’éblouit qu’les gamines.

« Cette vie n’est pas pour toi? Pourtant j’tavais prévenu !

Cette vie elle est la mienne, et n’y revenons plus.

Même si je dois te perdre, rien pourtant je n’changerai. »

C’est moi qui me suis perdue. Et je vais m’en aller…

Permalien Laisser un commentaire