Tout ça, c’est la faute à saint Nicolas

5 décembre 2006 at 15:33 (Uncategorized)

Une journée, et une nuit d’enfer à me tracasser, imaginer le pire, plus grave encore et son contraire. Tout ça à cause de cette saleté de $* »#°* de tradition estudiantine et alcoolisée.

Tradition « géniale » s’il en est, où, vétu d’un tablier blanc (à l’origine), bariolé de dessins  moches et de textes rigolos, lesdits fêtards s’en vont quémander de l’argent aux pauvres passants, dans le seul but de financer la beuverie qui s’en suit, of course. Et dans le cas qui m’occupait, beuverie dans le « carré » à Liège pour mon Tom. Ceux qui connaissent comprennent donc mieux mon angoisse. (merci les gens ça fait plaisir de se sentir soutenue)

Mais finalement mon grand en est revenu intact. Je le savais. (ben tiens!)

Hum. Intact, mais sans son sac de cours semble-t-il. Ca sent mauvais c’te histoire..

Damned, cette beuverie dure 2 jours. Ce mardi journée de congé offerte aux étudiants, le temps de récupérer et se remettre l’estomac à l’endroit avant d’y retourner. Délicate attention vous en conviendrez.

Bon, logiquement mon Tom fait l’impasse aujourd’hui. Ouf.

Malheureusement, moi je dois me rendre en ville ce soir seule, pour une  $* »#°* de formation imposée par la garderie qui m’emploie. De 20 à 22h, avec 30 minutes d’attente pour le bus du retour et en plein centre de Liège. Non loin du « carré ». Oh bonheur. Fallait que ça tombe aujourd’hui bien sûr. Je suis maudite ou bien ?

Vive le petit sac de monnaie pour éviter la farine ou les oeufs ! Positivons, paraît que c’est bon pour les cheveux…

Publicités

Permalien Laisser un commentaire