Imaginer…

26 septembre 2006 at 14:51 (Uncategorized)

Imaginer que le bonheur, la vie rêvée serait comme de partir …en Italie.

Alors, on anticipe le voyage : on achète la série complète des guides touristiques, et on fait des plans merveilleux : visiter le Colisée, voir les gondoles à Venise… On s’exerce même à apprendre quelques phrases d’italien. On se réjouit à l’avance et on brûle d’impatience.

Après des mois de préparation et d’attente, le grand jour arrive. On fait les valises et on part.
Quelques heures plus tard, l’avion atterrit. L’hôtesse vous sourit et dit : « Bienvenue en Hollande ».

« En Hollande ? » – Comment ça la Hollande ?! Que s’est-il passé !? J’ai acheté un voyage pour l’Italie !! J’ai prévu d’arriver en Italie ! Toute ma vie, j’ai attendu de vivre en Italie ! »

« Mais il y a eu un changement. L’escale était prévue en Hollande, et c’est là que vous êtes, mais c’est là que vous devez rester ».

Ce qu’il y a d’important à savoir, c’est que l’on ne vous a pas non plus débarqué dans un endroit horrible, effrayant, ou dégoûtant, avec la famine et des maladies : non, c’est simplement un autre endroit.

Et vous devez aller de l’avant : acheter de nouveaux guides, apprendre une nouvelle langue. Car ce qui devait être provisoire est désormais votre vie….

C’est simplement un autre lieu. C’est plus tranquille que l’Italie, moins époustouflant que l’Italie. Mais peu après être resté quelque temps, après avoir pu reprendre votre souffle, vous vous apercevez qu’il y a plein de choses à voir. Qu’en Hollande, il y a des moulins, et même des tulipes.

Simplement, tous ceux que vous connaissez font des voyages en Italie, ils y vont vraiment ! Ils vous racontent tous, combien la vie est merveilleuse là -bas. Et pour tout le restant de votre vie, vous vous dites : « Oui, c’est là-bas que j’étais moi aussi supposé aller. C’est ce que j’avais prévu ».

N’avoir pu, ne pouvoir réaliser ce rêve-là restera toujours un regret déchirant. Mais si vous passez votre vie à pleurer le voyage que vous n’avez pas fait en Italie, vous ne pourrez jamais profiter de toutes les choses merveilleuses et très particulières qu’il vous est donné de voir en Hollande.

               —————————————————————————–

(Texte trouvé au hasard du net.)

Parfois, en Hollande il y a des désespoirs immenses.

Parfois, on ne s’y acclimate jamais.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s