Quand Murphy fait sa loi

1 mars 2006 at 13:22 (Uncategorized)

….Pauvre moi   🙂

J’aime pas la neige, je déteste la neige, je hais la neige. Et quand elle envahit durant toute la nuit ma petite campagne à coups de flocons dont la taille devrait être interdite de fabrication là haut nondidju, ça me fout en boule dès le lever. Ca aurait dû être la seule contrariété de ma journée. Ben oui quoi, zutalafin. Mais que nenni ! Aujourd’hui en plus du ciel, les petits potes eux aussi avaient décidé de me pourrir la vie. Petit blondinet d’habitude pourtant adorable a eu une idée de génie du genre : tiens pendant la sieste du matin j’m’en vais étudier de plus près ce truc tout chaud et tout collant qui remplit mon lange (lange par contre pas bien difficile à décoller, lui) héhé… Bref je vous passe les détails de nos retrouvailles, le petit monstre et moi 2 heures plus tard…  Verte, j’étais. Au propre comme au figuré. Et on ne rit pas dans l’assistance svp…merci z’êtes sympas  (et bon appétit si vous allez passer à table)  🙂

Le « grand », 2ans et demi et toutes ses dents. Mais à qui on avait oublié d’activer l’option de compréhension du ‘Non!’  pour la journée… M’a bien gonflé lui aussi, je ne vous en dis pas plus. Et merci de ne toujours pas rire….Vous êtes vraiment sympas, je le savais !

Ils ont bien voulu se tenir calmes pendant le repas. Ouf, merci les gars et hop à la sieste j’en ai vraiment vraiment besoin. Le boulanger va passer et je vais m’engloutir une de ces tartes au riz, je ne vous dis que ça ! 2 jours que j’en ai envie !  Envie aussi de chocolat, et d’un couscous. (Ben quoi) Bien sûr pas de chocolat à portée de main, impossible de m’en aller faire les courses ce soir avec ce scooter capricieux qui ne tient toujours pas la route sur la neige, et donc logique, impossible aussi de me faire un resto. Pas de choc’, pas de couscous. J’attends donc la tarte au riz.

15 heures. Le boulanger est passé. Voui. Superbe la tartelette, j’en avais les yeux qui brillaient. Vite un ptit Senséo  et la vie sera belle.

C’était sans compter sur cette **** de neige (j’ai bien raison de la détester), une petite glissade-pirouette à peine esquissée, et hop la super tarte qui n’a décidément aucun équilibre elle non plus s’en va se retourner dans une plaque de neige à moitié fondue au sel chimique. Bien sûr, pas emballée, la tarte. Non non, juste posée sur un petit carton, lui même déposé sur le pain. D’où la chute. Pas de bol, vraiment pas de bol. Pour une fois que le camion de déneigement passait avant 17 heures…

Saleté de Murphy.

Croyez-moi ou non, je l’ai mangée. Mais si. Un coup d’essuie-tout pour la sêcher et ni vu ni connu. A peine un peu salée (non je rigole). Je n’allais pas gâcher mon seul petit bonheur de la journée tout de même. 🙂

Surtout que les petits potes monstres ont remis ça dès le lever. Enragés je vous dis. Encore sûrement la faute à la neige (je la détesterai à vie ça c’est sûr). Vite l’heure de leur départ svp, je sature. C’était sans compter aussi que la mère du blondinet n’a rien trouvé de mieux que d’arriver (comme d’habitude) avec près de 3/4h de retard…… en invoquant qui je vous le donne en mille? La neige! qui l’empêchait de quitter le parking de son boulot….. je la hais cette fois c’est certain. (la neigeET la mère folledingo. Mais ça c’est une autre histoire…)

Dure journée je vous le disais. Et bien sûr on m’abandonne. Seule tu es et j’en ai rien à faire, bonne soirée-télé ma vieille. Et bien non, j’ai le moral les gens et n’en doutez pas ! J’irai me le faire ce resto, quitte à y aller en traîneau  😉

Et oui, pensée positive quand tu nous tiens tout marche !  Du coup Murphy et sa loi de l’emmerdement universel ont décidé de me lâcher la grappe, la neige a enfin fondu complètement sur la route et mon scooter et moi on s’en va ce soir en équipée jusqu’à ce petit resto où l’on fait le meilleur couscous du monde……

Des bises, si si parce que vous êtes sympas.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Citation (suite)

1 mars 2006 at 13:21 (Uncategorized)

« Purée, parfois la salle d’attente est un hall d’aéroport. Etmerdalors. » (de moi ben tiens)

Et en plus ça rime 🙂

Permalien Laisser un commentaire