Fin du w-e. Youppie

22 janvier 2006 at 12:32 (Uncategorized)

Dimanche, 23h40

Et zut, j’espérais que ce dimanche se terminerait vite. Et maintenant que je pourrais aller dormir….je n’ai plus sommeil  🙂   Je viens donc vous saôuler un peu avec mes histoires insipides, juste histoire de passer le temps en attendant le marchand de sable.

Le week-end touche donc à sa fin. Cette semaine, pas de squattage du domicile de mon amour, vu que mes enfants sont rentrés vendredi. Purée comme il me manque. Et vive les sms pleins de tendresse qui aident à tenir le coup… Bon où en étais-je? Ah oui, semaine avec mes enfants. Un week-end « habitudes » donc. Et qui commençait sur les chapeaux de roues vu que j’ai loupé le réveil pour émerger enfin 1 heure 30 plus tard que prévu 🙂   Je râle toujours autant sur le gang des mémés qui choissisent les samedis matins pour envahir la superette alors qu’elles ont, elles, toute la semaine en journée pour le faire, mais bon je ne m’étendrai pas sur le sujet. La course donc, dans les rayons et à la caisse (et pousse toi mémé ou je vais vraiment t’écraser). Ensuite passage obligé  à la banque, de ces visites qui vous dépriment pour les 3 mois à venir vous voyez ce que je veux dire… Aaarg c’est promis je vais me mettre à jouer au lotto!  Retour dare-dare pour dîner avec mes enfants puis départ pour Liège et en retard -ben tiens!- Retrouvailles avec mon grand schtroumpf pour ses courses à lui, flânerie habituelle en ville, p’tit café et confidences. Impression étrange, comme si c’était la première fois depuis des mois que l’on se parlait. Purée comme ça me manquait… Retour dans mes pénates ensuite. Mon Tom parti à un anniversaire, repas puis soirée en tête-à-tête avec mon Jimmy. Pour une fois il n’était pas de sortie.. yes! Ensuite fin de soirée msnienne avec mon amour. C’est fou à quel point il me manque..

Ensuite un dimanche grasse matinée, de celles où l’on se lève complètement sonné, où l’on reste dans le gaz les 2 heures qui suivent. Journée où l’on a qu’une envie, rester en pyjama. Après-midi seule, mes enfants ayant déserté. Je m’ennuie un peu et je ne fais rien pour arranger les choses. En bref je glande, je paresse, je me traine, mais avec le sourire donc tout va. Jim rentré tôt et repas rigolo ensemble, affalés dans le divan et assiettes sur les genoux. Soirée-dvd assommant (L’histoire de Véra Drake – long, très long…) Jim capitule et se rue sur le pc. Je tiens bon, il faut faire passer le temps en attendant de voir mon amour …sur msn. Drôle de vie tout de même. Les semaines de garde alternée, pour lui comme pour moi, et donc les week-ends alternés aussi, où l’on ne peut se voir. Je déteste décidément la vie quand il n’est pas auprès de moi. Je suis en permanence coincée entre 2 impressions.. Bonheur quand j’ai mes enfants auprès de moi, mais je passe le week-end sans Lui. Bonheur quand le vendredi suivant arrive et que l’on est ensemble jusqu’au lundi, mais sans voir mes gamins. Il doit être écrit quelque part que je dois être constamment amputée d’une partie de bonheur. Mais tout cela n’est que provisoire maintenant je le sais. Et ça m’aide drôlement à tenir le coup !

C’était donc la chronique du jour, où comment meubler pour passer le temps quand on n’a qu’un week-end vide à raconter. Ca y est le sommeil arrive enfin, vous voilà tranquille.

Bonne nuit les gens   :-)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s