‘fallait que je vous dise

8 septembre 2005 at 10:04 (Uncategorized)

En vrac…

Des envies de tarte aux fraises et d’éclairs à la banane.

J’écoute  « A cause d’elle »  d’Alain Souchon et j’aime de plus en plus.

Je lis et relis les textes et les chansons que mon amour écrit rien que pour moi et j’vous le dis c’est encore plus beau qu  » à cause d’elle ».  A en faire couler mes larmes. Du bonheur qui déborde.

Je me gave de brownies et de chocolat blanc-capuccino et je n’ai même pas honte   🙂

Je pense sans cesse à lui, à nous. 

Vivement demain.

Je compense 3 années 1/2 d’insomnie en dormant comme une marmotte.

Je l’aime.

Tiens, je mangerais bien une barbe à papa. Une rose, pour l’assortir avec le petit nuage.

Bref, je suis heureuse, de plus en plus amoureuse et je  trouve que la vie est vachement belle. Et oui j’ai le droit de l’écrire…(Y’avait longtemps ! Non ?  ah bon…)

🙂

Permalien Laisser un commentaire

C’était une belle école

7 septembre 2005 at 10:02 (Uncategorized)

La petite école de mon village va être démolie. C’est rare une belle école. Celle là c’en était une, une vraie jolie école de plus de 100 ans d’âge au moins. Il paraît que les pierres se détachent des murs, et que c’est plus simple de la détruire plutôt que la réparer. Soit. J’espère au moins qu’ils n’en feront pas une toute moderne froide et moche à la place.

Et en attendant,  ils ont  parqué les enfants pour un minimum de 2 années dans des horribles « containers » métalliques leur servant de classes….

Aaah mes années d’enfance, une vraie école… le marronier au centre de la cour, les marelles dessinées à la craie, les billes où j’étais championne toutes catégories, et tout et tout…. Nostalgie quand tu nous tiens…..

 
Allez go, je m’en vais écouter « Le sirop de la rue » puis aussi « Mistral gagnant » de Monsieur Renaud, juste histoire de m’y plonger un peu plus dans cette nostalgie.. puis tiens, « Mon paradis perdu », tant que j’y suis….
 

Permalien Laisser un commentaire

A cause d’elle

6 septembre 2005 at 10:01 (Uncategorized)

Ecoutez,
Ma chanson comme elle est jolie à cause d’elle
Ecoutez,
Le sucré de la mélodie, ça vient d’elle
La chanter, c’est dans mes 2 bras l’enlacer et rester,
Comprenez,
Pour la vie puisque notre vie doit passer
Ecoutez,
Ma chanson comme elle est jolie à cause d’elle
Ecoutez,
Le sucré de la mélodie, ça vient d’elle

Ecoutez,
C’est ma main dans ses cheveux qui vous enchante
Ecoutez,
Sa bouche avec les baisers que je vous chante
Savez-vous,
Que ma chanson est aussi le rendez-vous, de ma joue avec sa joue qui me fait un effet doux,
Ecoutez,
C’est ma main dans ses cheveux qui vous enchante,
Ecoutez,
Sa bouche avec les baisers que je vous chante

Comprenez,
Dans les violons, les violoncelles
Qu’elle s’éloigne,
Et qu’une mélancolie nous accompagne
Quand elle part,
On n’entend plus ni la voix ni la guitare
Et après,
Il n’y a plus que le silence et le regret.

Dans mon air,
Il y a les miroirs que sont leur beaux yeux clairs,
Leurs yeux clairs où les hommes se regardent et se repèrent
Et moi même,
En chantant cet air je ne suis plus le même,
Ca fait comme, si j’étais redevenu un beau jeune homme
Dans mon air,
Il y a les miroirs que sont leurs beaux yeux clairs
Leurs yeux clairs, où les hommes se regardent et se repèrent

Ecoutez,
Ma chanson comme elle est jolie à cause d’elle
Ecoutez,
Le sucré de la mélodie, ça vient d’elle.

Bon ben, vous l’aurez compris, j’ai fondu dès la première écoute de cette chanson  🙂

Nouvel album de monsieur Souchon  « La vie Théodore ». 

Cet homme est un génie

Permalien Laisser un commentaire

C’est lundi, et tout va bien

5 septembre 2005 at 10:00 (Uncategorized)

Aaaaah les gens, je suis à nouveau heureuse   🙂

Un chouette week-end et voilà tous mes p’tains de coups de cafard envolés ! Samedi, reprise des bonnes habitudes, course au ravitaillement avec mon grand schtroumpf, shopping et quelques achats bons pour le moral.  Mais non ce n’étaient pas des achats superflus, allons donc si je vous le dis!  🙂   

Ah mon S., qu’est-ce que je ferais si il n’existait pas ! Si il n’était pas là pour me secouer quand je vais mal pour des conneries, me ramener les pieds sur  terre quand je débloque pour des riens, me démontrer par a+b que mes raisonnements sont excessifs et (bien sûr) non fondés quand je pars dans des délires parano voire carrément dépressifs ! Comment je ferais sans lui, ça je me le demande encore… 

Bref, toujours est-il que comme d’habitude et en une poignée de minutes il a réussi vendredi à me démontrer que la vie est belle et que je suis juste une casse-pieds de 1ère catégorie et plouf ! délire paranoïaque et méga-destructeur retombé comme un soufflé raté.

S., puisque tu me lis….  😉      C’est juste un petit clin d’oeil et une façon détournée et pudique -même si publique- de te remercier d’être toujours là pour moi…..

Donc je vous disais, chouette samedi. Retour au bercail après le shopping à Liège et ensuite soirée dvd avec mon Jim. « La voix des morts ». Les poltergeist. Hum, depuis je regarde ma télé avec méfiance…  mouarf  🙂

Et hier…..ah hier, (long) voyage en train de bon matin pour rejoindre mon amour, le revoir enfin! Purée 1 semaine c’est décidément trop long…  Fin d’après midi le voir en concert, et avec mes enfants qui nous avaient rejoint pour l’occasion. Quel bonheur…

Bref vous l’avez compris, je suis toujours amoureuse (ben tiens!), je suis toujours aussi sensible, je me prends en pleine face des petits problèmes qui me cassent, je laisse des petits doutes me bouffer la tête comme un ver dans une pomme, mais il suffit de peu, un dial avec S., un sourire de mon amour pour me ramener les pieds sur terre et la tête dans mon nuage rose. Oui oui je sais, j’avais déjà dit qu’il fallait que je devienne adulte. Cette fois ça y est. Vendredi j’ai surmonté la pire épreuve, une des journées les pire de ma vie. Et j’ai retenu la leçon. Plus jamais de réactions extrèmes et butées, ne plus jamais me laisser me noyer dans un verre d’eau et y entrainer (donc faire souffrir) ceux que j’aime. Promis dorénavant je suis (vraiment) blindée. Vous pouvez me croire. Un bouclier magnétique m’entoure et cette fois il est sans faille.

Un bouclier fait d’Amour et de tendresse, ça c’est réellement infaillible….

 

Nous sommes lundi, il fait soleil, j’ai jeté mes doutes, mes craintes de petite fille au panier, je suis regonflée à bloc, je saurai désormais toujours faire face, je tuerai le ver dès qu’il entre dans la pomme, j’ai retenu la (dure) leçon de vendredi, je suis (enfin) devenue adulte, et je suis toujours autant (et même encore plus) amoureuse. Bref je vous le disais tout va bien.

Permalien Laisser un commentaire

Gâchis

2 septembre 2005 at 09:59 (Uncategorized)

1 heure 30 du matin, insomnie.

Constatation désolante : C’est vraiment difficile pour moi de ne pas réagir négativement lorsque quelque chose me blesse. C’est même plus que difficile, c’est carrément impossible…

Purée ça fait encore plus mal. Je me hais.

Permalien Laisser un commentaire

Bilan

1 septembre 2005 at 09:56 (Uncategorized)

Bilan de ma journée d’hier :

En 1er lieu et de grand matin, pêtage de cable. La journée commençait mal. Oui je suis jalouse et alors? J’assume. Et j’en avais besoin, de cette discussion. Puis la promesse que je me suis faite de lui rentrer dedans, à c’te pot-de-colle dégoulinante m’a bien aidé à surmonter la haine grandissante qui me noue le ventre. Mon amour, lui ça le fait marrer que je sois jalouse…. Fierté de mâle ça  pfff    🙂

Suite (et non fin): nouvelle chiure de mouette prise en pleine tête dès la fin de matinée. Refus de prêt de ce **** de banquier pour la petite maison que j’espérais acheter. Remarquez je m’y attendais, mais grrrr pourquoi m’avoir laissé espérer tout de même,et  « à 99,9% » ? Gros nul va. J’ai l’air d’être amère? Mais non, juste un peu…   🙂

Sans compter le malaise de toute la journée dû au départ de 2 des petits potes. Une fin de garde est toujours difficile pour moi.

Puis ma nervosité qui a influé sur les petits en garde. Remarquez ils me l’ont bien fait payer  🙂  Bien fait pour moi c’est ça que vous pensez ? Vous avez entièrement raison….

Bref, mauvaise journée. Et comme toujours j’essaye de m’en sortir en aboyant sur tout le monde. Et c’est mon amour qui s’est tout pris, c’est auprès lui que je me suis plaint toute la journée. C’est lui qui a reçu tous mes reproches. Et là, sa gentillesse à toute épreuve face à mon caractère de cochon m’a scié. Faut vraiment que je change, moi…

 -« C’est pas parce qu’on râle sur la terre entière que l’impression d’aller mieux est pour autant exacte.. »

-Ferme-la le nabot moralisateur ou je te vire de mon épaule à grand coup de vapo insecticide

Et ça marche! demande à l’araignée brune et monstrueuse qui trônait dans l’évier de ma cuisine ce matin…

Yes j’ai osé l’affronter c’te sale bête ! Même si m’a fallu 1/2 aérosol, une presque intoxication et 10litres d’eau super bouillante pour être bien certaine de l’avoir évacué loin loin dans les égouts, j’ai osé la regarder crever en face  🙂 suis super fière de moi !

Ce matin je suis regonflée à bloc, j’ai très peu dormi, beaucoup réfléchi. La journée d’hier est oubliée. Je suis prête à affronter la terre entière et plus rien ne me touchera . Je l’aime et finalement rien d’autre ne compte. Je suis décidée à ne plus réagir comme une furie face à de simples problèmes. 

Ce post était juste un méa culpa déguisé.

Comment ça vous l’aviez compris?

🙂

Permalien Laisser un commentaire

« Previous page