Journalistes, ou charognards?

28 septembre 2005 at 10:22 (Uncategorized)

« Je ne savais pas que tour Eiffel rimait avec poubelle ». C’est ainsi que le Nicola Sirkis a réagi hier dans les salons de la tour Eiffel où se tenait la conférence de presse prévue pour la sortie du nouvel album du groupe Indochine. Il répondait à une question lui étant posée concernant la relation que son frère Stéphane a entretenu avec la comédienne Charlotte Valandrey. La dame raconte sa séropositivité dans une auto-biographie et laisse entendre qu’elle a été contaminée par un « prince gothique » guitariste d’un groupe célèbre dans les années 80.

Evidemment et pour une certaine presse, le raccourci avec Stephane Sirkis était facile. Son frère a démenti cette hypothèse avec force.

Saleté de presse people qui me débecte.

Et cette « actrice », la fille des Cordier, elle se sentira mieux maintenant qu’elle a remué la vase au fond de son puits ?

Moi je pense que Nicola Sirkis n’a même pas à devoir répondre à cela. Ni confirmer si c’était le cas (et quand bien même ça le serait, ça changerait quelque chose??), ni avoir à justifier ou démentir quoi que ce soit.

De toute façon la rumeur est là et quoi qu’il dise rien ne changera dans certains petits esprits.

Et oui, les journalistes sont parfois seulement des charognards.

Et oui, parfois les actrices en mal de coup de pub sont aussi dégeulasses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s