Pffff

17 septembre 2005 at 10:13 (Uncategorized)

Texte lu par Stomy Bugsy chez Thierry Ardisson samedi 10 septembre, et que j’ai seulement découvert hier soir lors de sa rediffusion. Il accompagnait une jeune femme qui avait perdu 9 personnes de sa famille dans le récent incendie du boulevard Vincent Auriol à Paris

« Dans un pays comme la France, des familles nombreuses vivent entassées dans des pièces insalubres, minuscules avec des cafards, des rats et des souris. Certaines de ces familles sont sur liste d’attente pour un appartement depuis environ quinze ans. En attendant, chaque instant représente un risque de court-circuit, d’ inondations, d’effondrements de murs et j’ en passe…  
 
Ces familles vivant en permanence dans le danger, dont la grande majorité est d’origine d’ Afrique noire.
 
Comme vous le savez, l’avez vu, je ne vous apprends rien, au cours de ces six derniers mois une cinquantaine de personnes sont mortes brulées ou intoxiquées, par les flammes de 3 incendies dont 36 enfants, sans compter une dizaine de blessés graves et des familles rescapées complètement traumatisées.
 
Deux heures après le drame du Boulevard Vincent Auriol, M. Sarkozy se pointe comme une fleur, et ose demander à une réscapée de l’immeuble si les victimes étaient en situation régulière ! Moins d’ une semaine après la catastrastophe, plutôt que de tout mettre en oeuvre pour restaurer ces taudis ou reloger tout le monde les forces de l’ ordre n’ont rien trouvé de mieux à faire que d’expulser les familles de deux bâtiments sans proposer de les reloger.
 
Ah si, ils ont décidé de les parquer dans de minuscules chambres d’hotels proche du périphérique… ils ne sont toujours pas sortis de l’ auberge! 
 
Et tout ça le jour de la rentrée des classes, est-ce cela l’ état d’ esprit de tout le peuple Français?
 
Si c’est comme ça que le gouvernement règle ses problèmes, qu’il ne s’étonne pas de se voir cracher à la face dans les quartiers sensibles, 
 
Je vous rappelle que ces gens sont venus en France, terre d’accueil, pour travailler honnêtement et durement. Je vous rappelle aussi que ces familles payent des loyers, des impôts et que la plupart sont en situation régulière. Et même si elles ne l’ étaient pas ! En ces temps de catastrophes naturelles, un homme reste un homme avec ou sans papiers, aucun d’eux ne mérite qu’on les traite comme des chiens, des sous-hommes ou des citoyens de seconde zone, aucune mère ne mérite d’être séparée de ses enfants, comme aucun père ne mérite des coups de matraque devant sa famille pour les déloger. 
 
J’accuse les propriétaires et les agences immobilières de ne pas vouloir louer leurs appartements aux africains et aux immigrés en genéral,
J’accuse l’Etat de fermer les yeux sur ces réalités.

Mais quoi qu’il en soit, même les yeux bandés et les oreilles bouchées rien ne pourra vous empêcher de respirer l’odeur des corps calcinés..
 
QUE LEURS AMES REPOSENT EN PAIX… »

Purée,  y’a pas qu’en Amérique que c’est la merde……

Permalien Laisser un commentaire