Over-booking??

19 juin 2005 at 08:16 (Uncategorized)

Il se fait tard, mais je viens vous narrer la suite (et fin) de ma soirée de samedi… J’avais décidé de passer la nuit à l’auberge de jeunesse où avait lieu le concert. Ma placé était réservée depuis 2 semaines. Le préposé à l’accueil tout sympa m’avait remis ma carte magnétique-sésame lors de mon arrivée, et j’aurais dû, -oui j’aurais dû- aller visiter ma chambre. Mais non, fainéante comme je suis, j’accroche mon sac à dos à la chaise roulante de S. et vogue la galère. Il sera bien temps de la découvrir pendant la nuit, après tout une chambre est une chambre.

Vous voyez où je veux en venir? Et bien vous voyez juste  🙂

2 heures du matin, je me pointe fièrement dans ce qui devait être ma single-bedroom, j’ouvre la porte et surprise, je trouve 2 des 4 lits défaits, des sacs et une montagne de vêtements sur les chaises…

Je redescends les escaliers en courant, espérant que le jeune homme sympa serait toujours à l’accueil. Ouf, je le rattrappe à la sortie.

-Excusez-moi cher monsieur, c’est normal que ma chambre soit occupée par 2 autres personnes?

-??? non madame, vous avez dû faire erreur, votre chambre est vide…

-Et non, suis pas bourrée, j’ai bien la chambre 107, ma carte magnétique ouvre effectivement cette porte…mais j’ai réservé un single, pas un dortoir…

Le pauvre garçon déconfit grimpe à l’étage en courant, essaye ma carte, se gratte le crâne pendant 2 minutes et me déclare fièrement que de toute façon, en magnétisant ma carte-sésame, la carte des occupants « qui n’ont rien à faire là je vous assure ! » sera démagnétisée…et qu’ils resteront dehors.

Je m’immaginais déjà planquée sous les draps, osant à peine respirer en les entendant rentrer et s’énerver de ne pouvoir ouvrir leur porte  🙂

-Et ils vont faire comment ces pauvres gens, pour dormir? puis ils vont être furieux vous ne croyez pas?

*Et là, la réponse qui tue :

-Ah ben moi je m’en fiche, je serai parti et il n’y aura plus personne à l’accueil, puis rassurez vous, ils ne feront pas de bruit puisque la carte magnétique ouvre aussi la porte d’entrée, ils resteront dans la rue!

Gonflé, lui !

Et moi pas du tout rassurée de camper parmi les objets personnels et le souk d’autres personnes, à l’évidence pas du tout averties de ma venue!  N’importe quel moyen de m’empêcher de devoir dormir dans la lingerie -ou le resto, tiens! au moins j’aurais du ravitaillement- était donc le bienvenu. Mais de là à virer les gens…

Je le voyais s’impatienter, -il était paniqué à l’idée de voir arriver les occupants officiels de ma chambre-, mais je n’arrivais pas à accepter cette solution. Et ce qui devait arriver….arriva. Une horde de 7 personnes se pointe, 4 entrent dans la chambre 108, 2 dames entrent dans « ma » chambre 107, et un monsieur dans la 106. Des suédois, parlant un anglais aussi approximatif que le mien et celui de l’hotelier -à cet instant liquéfié-

Discussion pénible. Ils étaient tous là depuis 3 jours, et les 2 dames de la 107 nous ayant vertement fait comprendre que ce n’était pas leur problème, et que bien sûr pas question d’accepter une tierce personne dans leur chambre. Puis un « let me alone with my girlfriend »  bien envoyé et juste avant de nous voir claquer la porte au nez me dissuada pour toujours de vouloir dormir auprès d’elles…   🙂

Nouveau grattage de crâne du préposé -à présent livide-, sortie de 2 des locataires du dortoir 108 qui venaient voir ce qu’il se passait -ouf ,une d’elles parlait un peu le français-, et arrivée ébouriffée du monsieur qui dormait -déjà?- en single dans le dortoir 106. Vous suivez toujours?  Z’avez bien du mérite  🙂

Bref, le quota de longueur d’article autorisé par moi étant de nouveau atteint, je fais vite, je vous promets…

Grattage de crâne -super ébouriffé, donc- du monsieur de la chambre voisine, puis il nous sort un « I have a pleasant solution.. » Oups non, pitié pas ce que je pense….hé bé si. Le brave homme propose que je partage sa chambre. Sourire-banane de l’hotelier , et mine déconfite pour moi….Mine parlante il faut croire, car la jeune fille du dortoir voisin -celle qui parlait un peu le français, vous suivez toujours?-  me dit qu’elle va aller loger avec lui, et me céder son lit…. ouf, pas trop réjouissant, mais de loin la meilleure solution. Ok je fonce droit vers le dortoir…. ou je me fais cueillir par une des logeuses qui me dit -traduction en direct par la jeune fille- que je peux venir bien sûr, puisqu’on lui a forcé la main, mais qu’elle n’apprécie pas du tout, et que vu que les 2 autres dames dorment déjà, il n’est même pas question d’ouvrir la lampe pour faire mon lit et m’installer. Colère de la jeune suédoise sympa, qui me tire par le bras et me dit « vous venir avec nous, elle est my mother, une vieille sorcière-mauvaise humeur »

Me voilà donc installée dans la single-bedroom du suédois sympa transformée en dortoir.. Le monsieur était en fait le papa de la jeune fille. Super gentil, il a même fait mon lit pendant que j’étais dans la salle de bains!  Je me suis fait toute petite, les remerciant 10 fois de m’avoir accueilli, j’ai peu dormi (mes 4 heures habituelles), osant à peine bouger de peur de les déranger. Mais super heureuse. Il y a encore des gens biens en ce bas monde…

Le monsieur et sa fille sont même venus s’installer à la même table que moi pour le petit déjeuner, délaissant le couple d’amoureuses et la sorcière à l’autre bout de la salle..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s