Jouets, mandarines, pain d’épices et colombes en papier

6 décembre 2004 at 13:12 (Uncategorized)

Lundi, 7h30. Un sourire béat toujours collé au visage, je démarre une nouvelle semaine..

Info lue sur msn-actualités : « Une cinquantaine d’avions ont lâché dimanche 120 millions de colombes en papier sur le sud de la Thaïlande en signe de paix, après des violences qui ont fait plus de 500 morts depuis le début de l’année ». Perso, je trouve cette idée géniale !

Samedi soir, j’ai vu au ciné « Un long dimanche de fiançailles » (voui, encore une histoire d’amour, je sais lol) Sur fond de guerre 14-18, ambiance glauque tellement bien reconstituée. Gadoue et tranchées ennemies en face-à-face. On attend patiemment, et le premier qui montre son nez, on le dégomme. On ne sait pas pourquoi, mais on tire. Même sur un gamin de l’âge de mon fils, qui a perdu la raison à cause de la peur. C’est un film, ok.(Et un film superbe)  Mais toutes les guerres sont comme ça. Pfff. Toute cette absurdité me sidère…. Qui sait, il y a 90 ans, un peu avant Noël par exemple.. un avion, au lieu de tirer à l’aveugle aurait pu lâcher des millions de colombes-origamis… 

Pff, je t’ai entendu, le schtroumpf moralisateur! Comment ça, « Tu rêves ma belle! » ??

Ben oui, moi je rêve. Ben oui, moi je garde une âme d’enfant, ben oui, je veux croire que les hommes ne sont pas tous mauvais. Puis faut croire qu’en Thaïlande, il y a eu au moins une personne qui rêve comme moi…

Puis zut à la fin, c’est le mois des rêves et des bonnes résolutions, non?

C’est le jour des enfants, aussi

6 Décembre. Tendres souvenirs des saint-Nicolas passées de mes gamins. Douce nostalgie..

J’imagine la joie des enfants qui ont trouvé ce matin (ou ce week-end) les cadeaux du saint homme.. Je me réjouis de celle des petits potes tout à l’heure, et je décide de ne plus penser à la bétise des hommes. Puisse le monde en faire autant.

Faites des colombes en papier, et offrez les pour Noël.

Permalien Laisser un commentaire