Aaarghh j’ai un début d’explication :-)

3 novembre 2004 at 11:41 (Uncategorized)

Voilà voilà… j’avais lu il y a peu un article très sérieux (si si, môssieur) sur le « Love addict »

Accro aux sentiments, à l’Amour.. ça m’avait marqué.

Je viens d’aller le relire…Mince, mais c’est de moi qu’on parle, là dedans! (tiens, m’étais pas rendue compte que j’avais fait l’objet d’une étude.. )

Description du « phénomène » love addict, selon S.Peabody, psy de son état:

« Vous croisez le regard tendre d’un bel homme…coup de foudre, tombée sous le charme sans aucune résistance. « cristallisation autour de l’être aimé », disent les psys. L’état amoureux prend alors de l’ampleur… « Il » occupe toutes vos pensées, vous n’immaginez plus vivre sans lui, vous pensez, respirez, et vivez à travers lui. »

Jusque là, tout va (mais oui, le petit nuage rose, vous savez bien…)

Vlan! suite de l’explication de Mme la psy:

« Tout va bien? Oui, dans une certaine mesure, sauf que les amours façon « love addict » sont souvent dûs à une trop grande demande d’amour, et donc souvent voués à l’échec. »

Et alors, c’est mal, d’être en demande d’amour?

Selon la psy américaine, cette « victime de l’Amour » cherche à retrouver l’amour inconditionnel de ses parents, dont elle a cruellement manqué. Et dont souvent elle manque toujours.

Chouette, elle m’a même trouvé une excuse valable, la bonne dame 🙂

Je voulais être certaine que tout ça est bien sérieux, j’ai donc fait une recherche en ligne…..devinez sur quoi je tombe? Un site dont l’entête est : « Le club des mangeurs de brownies anonymes »   Et moi qui carbure aux brownies…  ça ne s’invente pas, ça lol !  (http://addictions.joueb.com/loveaddict.shtml)

Ben voilà, oui, suis accroc à l’Amour, et accessoirement oui, j’adore les brownies.Et je le revendique. ça met du baume au coeur, je sais maintenant que je ne suis pas la seule dans le cas 😉

Bon, conclusions de tout ça: 

-Faut pas se fier aux explications foireuses des psys…(sont trop perturbés)  Moi je sais que quand j’aime, et bien j’aime. C’est tout. Si une histoire se termine, il y a un millier de raisons..

Mais ça, c’est entre lui et moi (et je n’en parlerai pas)

-Ceux qui me connaissent savent bien que quand je tourne tout en dérision, c’est que ça ne va pas trop…tout le monde avait décodé, je suppose…(pas besoin d’être psy pour ça héhé)

😦

Permalien Laisser un commentaire

Et vlan

3 novembre 2004 at 11:37 (Uncategorized)

Tomber de son nuage, ça fait mal, croyez-moi

Surtout quand le nuage était rose.. dur dur, de décider d’appuyer sur le bouton du siège auto-éjectable…  (pourvu que l’atterissage ne soit pas trop dur  snif)

Merde, une fois de plus je me suis laissée bercer (et berner) par de belles paroles…

-« M., purée de pauvre idiote, c’est pas parce qu’on te dit ‘je t’aime’  que c’est forcément vrai, faudrait apprendre à relativiser! »

-« Oh ça va, ferme-là, saleté de schtroumpf moralisateur (sinon je t’égorge)… »

Laissez moi râler sur moi même, là j’entre en hibernation…Je m’en vais réfléchir, chercher une explication à ma naïveté légendaire…(y’a du boulot!)

Permalien Laisser un commentaire